Focus sur les bâtiments intelligents

ampoule

Se plaçant dans le contexte de la transition énergétique, les bâtiments intelligents sont créés dans le but de favoriser une consommation raisonnée de l’énergie. Le concept repose sur l’utilisation des données et des technologies digitales afin d’optimiser la gestion des ressources énergétiques, mais aussi d’assurer le confort des utilisateurs.

En quoi consiste un bâtiment intelligent

Image Les batiments intelligents

Nécessaire dans la mise en place d’une ville intelligente, les bâtiments intelligents sont pensés afin de répondre à des critères d’efficacité énergétique et intègrent un gestion connectée des équipements. Différents critères doivent être remplis pour qu’un bâtiment soit classé comme « intelligent ».

Caractéristiques des bâtiments intelligents

En s’intégrant dans le secteur de la construction, la digitalisation a permis l’apparition d’une nouvelle génération d’édifices, à savoir les bâtiments intelligents. Egalement appelés « smart building », ces types de construction sont créés dans un objectif environnemental et économique. En effet, l’un des principaux objectifs de ces bâtiments repose sur la réduction de la consommation d’énergie et l’amoindrissement de l’impact négatif sur l’environnement. Par ailleurs, la mise en place des bâtiments intelligents vise aussi à améliorer le confort dans le lieu de vie ou de travail des utilisateurs. Pour les entreprises, il s’agit aussi de réduire les coûts opérationnels.

Comment fonctionne un bâtiment intelligent ?

Pour assurer l’optimisation de la gestion de l’énergie, les bâtiments intelligents utilise les nouvelles technologies de l’information et de la communication ou NTIC. Le concept de ces types de bâtiment repose aussi sur l’utilisation de la technologie des smart grids dans les réseaux de distribution d’électricité. Grâce aux avancées technologiques, ces réseaux électriques intelligents réduisent le gaspillage énergétique. Pour cela, ils ajustent la production et la distribution d’électricité en tenant compte des variations de la demande des utilisateurs et les pics de consommation. Les bâtiments intelligents optimisent ainsi l’efficacité de la distribution (redistribuée selon les besoins) et le stockage de l’énergie en minimisant les pertes.

Des techniques de construction innovantes

Les bâtiments intelligents sont conçus suivant des techniques de construction similaires à celles des bâtiments à énergie positive. Les solutions pour l’édification des smarts buildings sont élaborées dans l’objectif d’atteindre un haut niveau d’efficacité énergétique :

  • La mise en place d’une isolation thermique performante : cette solution permet limiter le gaspillage thermique et de réduire la consommation d’énergie liée au chauffage.
  • L’utilisation de ressources renouvelables pour produire de l’énergie : pour allier bâtiment intelligent et efficacité énergétique, les constructeurs misent aussi sur de nouvelles techniques de génération d’énergie : installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture, utilisateur de capteurs thermiques solaires pour le chauffage ou pour l’eau chaude sanitaire… Cliquez ici pour connaître les différentes sources d’énergies renouvelables. La revente du surplus d’énergie peut ensuite être effectuée auprès des fournisseurs d'énergie.
  • Le choix de la localisation des bâtiments : l’orientation et l’implantation géographique permettent de profiter au maximum des conditions météorologiques (essentielles pour la mise en place des panneaux photovoltaïques, des ouvertures…).
  • L’amélioration des systèmes de ventilation : cette solution permet d’améliorer la qualité de l’air tout en conservant les bénéfices apportés par l’isolation.
  • Le recours à des systèmes de chauffage et de climatisation écologiques comme les pompes à chaleur, les poêle à bois ou autres équipements solaires.
  • L’utilisation de la domotique : comme les maisons connectées, les bâtiments intelligents misent sur des installations domotiques pour optimiser l’utilisation des équipements électriques et pour un meilleur contrôle de la consommation énergétique.

Les avantages du bâtiment intelligent

Grâce aux innovations technologiques dont les bâtiments intelligents profitent, les utilisateurs ou les occupants bénéficient de certains avantages.

L’amélioration du confort de vie

Le confort de vie constaté dans les bâtiments intelligents repose principalement sur l’installation domotique. En effet, la gestion des équipements de la construction est centralisée. L’automatisation de l’ouverture ou de la fermeture des volets, de l’éclairage ou encore le réglage approprié de la ventilation favorisent largement le confort des utilisateurs.

Le gain de temps

Comme dans la maison connectée, l’automatisation de divers appareils du bâtiment intelligent permet un gain de temps optimal. Il en est de même pour le pilotage de certaines actions à distance permettant aux utilisateurs de consacrer leur temps à des tâches plus importantes.

L’optimisation de la sécurité

Grâce aux innovations technologiques utilisées, la sécurité et la surveillance des bâtiments intelligents sont renforcées. Le réglage des alarmes, les détecteurs de fumée ou encore la télésurveillance intégrées dans un système connecté figurent entre autres parmi les solutions permettant de renforcer la sécurité.

La réalisation d’économies

L’un des principaux points forts des bâtiments intelligents reposent sur les économies réalisées sur la facture d’énergie. Grâce à un usage approprié des appareils de chauffage, mais aussi des divers appareils électriques, le gaspillage d’énergie est évité. Par ailleurs, grâce à la capacité de ces bâtiments à suivre en temps réel leur consommation énergétique et à réagir en conséquence, une meilleure distribution et utilisation de l’énergie est assurée. L’utilisation d’un compteur connecté figure notamment parmi les solutions permettant de diagnostiquer la consommation énergétique en temps réel. Le compteur Linky que vous pouvez découvrir à travers cette page constitue un outil adapté.

Les inconvénients des bâtiments intelligents

Bien que les bâtiments intelligents offrent divers avantages, ces types de construction présentent aussi certains points faibles.

Une mise en œuvre complexe

L’un des principaux inconvénients des bâtiments intelligents concerne la complexité de sa mise en œuvre. En effet, les spécificités de ce type de construction (choix de l’implantation, l’installation domotique…) requièrent l’intervention de différents professionnels. La gestion de ce type de projet se révèle ainsi relativement difficile faisant augmenter le coût global de la construction. À l’heure actuelle, les professionnels du secteur s’orientent ainsi encore rarement vers la construction de bâtiments intelligents.

Risque de piratage de données

Que ce soit pour la gestion des installations, de l’énergie (maîtriser de la consommation, distribution et transport de l’électricité…) ou encore de la sécurité, l’utilisation de données en masse ou le big data est essentielle dans les bâtiments intelligents. En effet, un traitement efficace de ces données améliore fortement la performance de ces constructions. À noter toutefois que certaines informations se révèlent sensibles, notamment les données personnelles, mais aussi celles qui sont confidentielles pour les entreprises. Pour réduire les risques de piratage, les concepteurs de bâtiments intelligents doivent mettre en place des mesures de protection de la vie privée et de ces données personnelles ou confidentielles.

Compatibilité avec la santé des utilisateurs

Outre la complexité de sa construction et le risque de captation de données, les bâtiments intelligents présentent d’autres inconvénients. Ces derniers concernent notamment les ondes émises par les appareils électroniques. En effet, les équipements connectés mis en place dans les maisons connectées, mais aussi les bâtiments intelligents favorisent la propagation d’ondes électromagnétiques. Provenant des ondes Bluetooth ou WiFi, mais aussi des réseaux électriques alimentant les prises de courants, les lampes et autres appareils électriques, les champs électriques et électromagnétiques présentent des risques pour la santé. Certaines solutions permettent toutefois de limiter ces pollutions électriques et électromagnétiques, notamment : * La mise en place de dispositif de gestion de circuits électriques ; * La consommation raisonnée de l’énergie ; * Etc.