Tout ce qu’il faut savoir sur les villes intelligentes

ampoule

Appelée également « Smart City », la ville intelligente contribue à l’amélioration de la qualité de vie de ses habitants. Revue en détail des caractéristiques, du fonctionnement, des avantages ainsi que des inconvénients d’une ville intelligente.

La définition d’une ville intelligente

Définition villes intelligentes

Pour donner la définition d’une ville intelligente, il faut se baser sur son principe de fonctionnement. En premier lieu, une ville intelligente utilise les technologies de l'information et de la communication (TIC) pour améliorer la qualité de vie de sa population. Pour cela, trois points essentiels sont à respecter, à savoir l’économie, l’environnement et le social. Le respect de ces critères a pour objectif d’assurer un contexte favorable au développement. Pour plus d’informations, jetez un œil sur cette vidéo.

Comment se caractérise une ville intelligente ?

La définition d’une ville intelligente se base également sur six critères : * Une économie intelligente ; * Un environnement intelligent ; * Une mobilité intelligente ; * Un mode de vie intelligent ; * Des habitants intelligents ; * Une administration intelligente.

Ces caractéristiques donnant un sens à la définition des villes intelligentes sont fondées sur différentes théories, à savoir celle de la compétitivité régionale, des ressources naturelles, de l’économie des transports, des technologies de l’information et de la communication, de la qualité de vie, etc.

Pourquoi rendre une ville intelligente ?

En général, le nombre d’habitants dans une ville augmente de manière exponentielle. Cette croissance est entre autres matérialisée par une surconsommation de l’énergie produite et explique le taux élevé des émissions de CO2. Ainsi, l’intérêt de rendre une ville intelligente est d’essayer de réduire l’impact environnemental et de limiter les risques du réchauffement climatique. Pour ce faire, il faut réorganiser la gestion des déchets et de l’énergie, la climatisation des bâtiments, les transports ainsi que les modèles d’accès aux ressources.

Comment rendre une ville intelligente ?

De nos jours, il existe quelques exemples de villes intelligentes comme : * Oslo, la capitale de l’État de la Norvège ; * San Francisco, la ville américaine de l'État de Californie ; * Londres, la capitale et la plus grande ville de l'Angleterre ; * Los Angeles, la ville intelligente aux technologies innovantes. Pour mettre en œuvre un projet de ville intelligente, il faut développer divers services dans de nombreux domaines.

Le transport et la mobilité intelligente

Repenser la mobilité urbaine passe immanquablement par la mise en place de solutions de transport en commun innovantes, notamment avec les véhicules électriques de plus en plus modernes. Il faut aussi intégrer divers modes de transport (véhicule, rail…) en un seul système à la fois efficace, facile d’accès, sûr et écologique. Cette intégration permet d’optimiser l’utilisation de l’espace urbain. Elle offre également aux habitants une diversité de solutions de mobilité pour répondre à la majorité de leurs besoins.

Un environnement durable

Dans ce domaine, les villes doivent se concentrer sur deux points : * Les déchets

Il est indispensable de limiter les déchets tout en mettant en place des systèmes de récupération et de valorisation de déchets. * L’énergie

Il faut renforcer l’efficacité énergétique, en remplaçant par exemple l’éclairage public actuel par des éclairages à faible consommation. Il est également essentiel de privilégier des systèmes de production locale d’énergie comme les panneaux solaires. Fonctionnant grâce à une énergie renouvelable, ils respectent parfaitement avec les enjeux environnementaux du moment.

L’urbanisation responsable et l’habitat intelligent

Dans les villes, les lieux d’habitation sont généralement limités, rendant le plan d’urbanisation assez complexe. Afin de remédier à ce problème, il est indispensable de réinventer les aménagements urbains. Exploiter au mieux le soleil et le niveau de l’ensoleillement s’avère intéressant pour économiser de l’énergie. Par ailleurs, les villes intelligentes se définissent comme des municipalités composées de bâtiments intelligents. Ces derniers permettent d’améliorer la gestion de l’énergie, mais également de diminuer les consommations d’énergie. Pour en connaître un petit peu plus sur les bâtiments intelligents, rendez-vous sur cet article.

Les réseaux de capteurs sans fil : les éléments indispensables pour une ville intelligente

Pour rendre une ville intelligente, il est également nécessaire qu’elle soit équipée de réseaux de capteurs sans fil. Grâce à ces derniers, diverses données peuvent être consultées en temps réel par les citoyens comme : * Le niveau de pollution dans chaque rue de la ville ; * Le degré de radiation ; * Le niveau de stockage des poubelles.

Grâce à ces différentes informations, les habitants peuvent envisager des solutions à chaque problème rencontré. Par ailleurs, les réseaux de capteurs sans fil permettent de détecter les fuites d’eau. Autre fonctionnalité, ils informent les automobilistes quant à la disponibilité d’une place de parking à proximité.

L’utilisation de l’énergie solaire

Une ville intelligente utilise d’innombrables technologies pour être performante (objets connectés, open-data…). Cependant, ces innovations demandent une quantité importante d’énergies fossiles. De ce fait, les conséquences néfastes sur l’environnement sont non négligeables. Pour limiter les dégâts, une ville intelligente doit donc se tourner vers des énergies vertes comme l’énergie solaire. Cette dernière présente des avantages certains comme : * La réduction du taux de rejet de CO2, puisque la consommation des énergies fossiles est diminuée ; * Des économies financières et énergétiques considérables à court et moyen terme.

Les avantages d’une ville intelligente

Une ville intelligente présente de nombreux avantages. En effet, elle : * Assure la sécurité des habitants grâce aux caméras de surveillance intégrant de nouvelles technologies comme la reconnaissance faciale. * Offre une meilleure visibilité du niveau de trafic routier. * Fournit les meilleurs itinéraires à suivre pour les transports en commun et aux automobilistes. Grâce à cela, le temps de trajet est optimisé, et donc moins d’émissions nocives. * Garantit une gestion efficace des eaux potables en utilisant des réseaux de distribution intelligents. * Offre un bon confort aux piétons grâce aux mobiliers urbains intelligents.

Les inconvénients d’une ville intelligente

Il est vrai que les villes intelligentes améliorent la qualité de vie des habitants. Cependant, elles présentent aussi quelques inconvénients. Le prix pour rendre une ville intelligente est, par exemple, très élevé, voire inaccessible. De plus, il existe un risque important d’amplification des inégalités de développement entre les villes d’un même territoire. En ce qui concerne les citoyens, la technologie peut nuire à leur sécurité. En effet, à cause de la vidéosurveillance et différents systèmes informatiques, il est désormais possible de connaître l’identité et les activités de tous les habitants. Or, aucun système informatique n’est à l’abri d’un piratage. De ce fait, en l’absence de vigilance, les informations personnelles de chaque habitant peuvent se retrouver entre de mauvaises mains.

Les recommandations pour bien bâtir une ville intelligente

Pour construire la ville intelligente de demain, les scientifiques doivent exploiter les informations et les sources d’énergie verte à bon escient. Même si l’utilisation des données personnelles demeure un sujet sensible, les technologies telles que la domotique ont d’ores et déjà fait leurs preuves. Adaptant l’environnement, professionnel ou privé, au mode de vie des habitants, les installations intelligentes assurent des économies d’énergie considérables. Bien sûr, il revient à chaque ville de se fixer des objectifs précis (en termes d’énergie, de mobilité…). Ces derniers dépendent de sa population, de ses spécificités ainsi que de ses infrastructures. Ainsi, pour bâtir la ville intelligente de demain, il est important de : * Établir des objectifs réalistes, précis et mesurables ; * Standardiser et de sécuriser les données ; * Sensibiliser les habitants aux enjeux à atteindre.