Définition de ce que sont les batiments intelligents

ampoule

L’objectif principal des bâtiments intelligents consiste à améliorer le niveau de vie de ses occupants tout en limitant la consommation d’énergie. Ces types de constructions possèdent de nombreux atouts, mais également quelques inconvénients.

Qu’est-ce que le bâtiment intelligent ?

définition bâtiments intelligents

Il n’existe pas de définition universelle d’un bâtiment intelligent. Les bâtiments intelligents se définissent d’abord comme des édifices capables de gérer le stockage, l’approvisionnement ainsi que la répartition en énergie. Ils utilisent le même principe que les smart grids (ou les réseaux électriques intelligents). Ces derniers sont mis en place dans les réseaux de distribution d’électricité. Ils savent discerner les pics de consommation d’énergie. Grâce à cette fonctionnalité, un bâtiment intelligent permet à ses occupants d’utiliser l’énergie de manière raisonnable. De plus, ses équipements électriques connectés sont soigneusement choisis pour minimiser la consommation, par exemple, les systèmes de ventilation et les systèmes de chauffage. Ainsi, la définition d’un bâtiment intelligent se résume en quelques mots : une bonne gestion de la consommation d’énergie du bâtiment.

Les avantages offerts par les bâtiments intelligents

La définition d’un bâtiment intelligent se base également sur ses avantages.

Un confort indéniable aux occupants des lieux

Le bâtiment intelligent ou le smart building simplifie la vie de ses occupants. En effet, grâce à tous les capteurs qui y sont installés, l’éclairage et l’ouverture des volets se font sans intervention humaine. Les systèmes de chauffage connectés et couplés à une isolation thermique assurent aussi une température constante au cœur du bâtiment. De plus, par le biais de l’isolation, les systèmes de ventilation améliorent la qualité de l’air.

Une meilleure gestion de la consommation électrique

Grâce à la domotique, la consommation d’énergie du bâtiment intelligent est mieux suivie. Le propriétaire des lieux peut donc en tirer profit en renouvelant son abonnement-fournisseur, et donc de faire des économies en électricité. Le bâtiment intègre également dans son bouquet énergétique la production décentralisée et l’électricité stockée dans le véhicule électrique. Ces divers systèmes consistent à adapter les sources d’énergie en fonction des horaires, ce qui permet de réduire la facture. Enfin, la consommation électrique est peu élevée, voire nulle du fait de l'utilisation d’équipements connectés modernes. La production et le stockage d’énergie permettent ainsi d’économiser les énergies fossiles, mais aussi de l’argent. Par ailleurs, pour apprendre à calculer votre facture d’électricité, la réponse se trouve .

Bénéficier de l’énergie à partir de sources renouvelables

Les bâtiments intelligents peuvent recevoir de l’énergie à partir de sources renouvelables. En effet, cela est possible grâce à l’utilisation de panneaux photovoltaïques ainsi que de capteurs thermiques solaires. Ces matériels produisent une partie ou bien la totalité de l’énergie nécessaire. Le surplus peut être revendu à un fournisseur d’énergie, ce qui présente un avantage financier pour les occupants des lieux.

Une excellente solution pour protéger l’environnement

L’avantage des smart buildings est de limiter les émissions de CO2. En effet, ils produisent peu de gaz à effet de serre du fait de la réduction de leur consommation globale d’énergie et de leur consommation en période de pointe. De ce fait, la diminution du recours à l’énergie fossile est bénéfique pour l’environnement. De plus, les bâtiments intelligents utilisent des systèmes de chauffages moins polluants et équipés d’un réseau de ventilation de qualité.

Bâtiment intelligent : qu’en pensent les gestionnaires de réseaux de distribution ?

Pour les gestionnaires de réseaux de distribution, la définition d’un bâtiment intelligent, c’est : une meilleure gestion des flux d’énergie. En effet, les variations de la charge sur le réseau sont atténuées grâce aux mécanismes de demand-side management et de demand-side response intégrés au système électrique du bâtiment. De ce fait, l’exploitation du réseau de distribution d’électricité devient plus simple. Les mécanismes de demand-side management et de demand-side response permettent aussi de limiter les fluctuations de tension et les pertes d’énergie. Pour cela, ils optimisent les échanges entre les producteurs et les consommateurs géographiquement proches. La localisation est donc un facteur clé.

Bâtiment intelligent : les avis des producteurs et fournisseurs d’électricité

Le bâtiment intelligent est capable de diminuer les consommations pendant les périodes de pointe et de les déplacer à d’autres heures de la journée. Ce déplacement de la consommation présente un avantage pour les producteurs d’électricité. En effet, ils peuvent faire des économies, puisque la production d’énergie en période de pointe coûte cher. En ce qui concerne les fournisseurs d’électricité, le bâtiment intelligent leur permet d’adapter leurs offres tarifaires. De ce fait, ils peuvent tirer le maximum de profit, quel que soit le type de consommateur.

Le projet de certains scientifiques concernant le bâtiment intelligent

Certains scientifiques souhaitent tirer le meilleur parti des énergies de chaque bâtiment intelligent en développant de nouvelles solutions techniques et accessibles à tous. Le but de ce projet consiste à permettre au bâtiment d’atteindre sa performance optimale et de la maintenir dans le temps afin d’éliminer les dépenses d’énergie inutiles. Afin d’atteindre ces objectifs, les scientifiques se focalisent sur trois points : * Optimiser l’utilisation de l’énergie ; * Mesurer systématiquement les performances du bâtiment ; * Disposer d’outils efficaces pour la mise en œuvre du projet.

Ces trois points permettent : * D’adapter le fonctionnement des équipements à la présence des occupants ainsi qu’à leurs activités ; * D’optimiser les performances globales des équipements du bâtiment (génération, distribution et émission) ; * De tirer parti des apports gratuits.

La complexité de la mise en œuvre d’un bâtiment intelligent

Construire un bâtiment intelligent s’avère difficile du fait qu’il nécessite plusieurs équipements. En effet, en passant de la domotique à la production d’électricité, les intervenants sont nombreux. En conclusion, un bâtiment intelligent demande l’élaboration d’une gestion de projet rigoureuse et complexe pour être bâti.

Le coût de la construction d’un bâtiment intelligent

Il est évident qu’un bâtiment intelligent possède de nombreux avantages par rapport aux habitations classiques. Cependant, cela a un prix conséquent. Un bâtiment intelligent coûte largement plus cher que les maisons traditionnelles. Pour en construire un, plusieurs tâches nécessitant une importante somme d’argent doivent être effectuées : * La mise aux normes du bâtiment ; * L’installation domotique ; * L’achat d’éoliennes ; * De panneaux photovoltaïques ou d’un véhicule électrique…

Ainsi, le coût global du bâtiment se répartit comme suit : * La construction et les frais d’ingénierie : 25 % ; * L’exploitation durant le cycle de vie : 75 %.

Construire un bâtiment intelligent : un projet rentable ?

Certaines personnes ne sont pas d’accord sur la rentabilité d’un bâtiment intelligent en raison de sa complexité. Elles trouvent que ce type de construction ne convient qu’aux projets de grande envergure. En revanche, d’autres affirment que la rentabilité ne dépend pas seulement de la conception initiale. Tous les éléments technologiques inclus dans le bâtiment occasionnent un surcoût par rapport à une habitation à énergie positive. Toutefois, les problématiques de maintenance et d’exploitation du bâtiment sont gérées dès sa conception. De plus, l’ensemble des systèmes sont mutualisés et optimisés grâce à des outils numériques. Ainsi, la rentabilité d’un bâtiment intelligent devrait s’appréhender sur le long terme. Pour plus d’informations concernant les bâtiments intelligents, rendez-vous sur cet article.